Les prévisions météo du week-end…

Vous avez planifié votre prochain week-end dans le Verdon, réservé votre hôtel, étudié les cartes, consulté des guides...

Vous avez même réservé une sortie de canyoning avec les Guides du Verdon, et là, soudain, horreur – malheur ! -, les prévisions météo sur TF1 sont catastrophiques (orages, pluies diluviennes, tempêtes de grêle, alertes météo, vigilance rouge, etc.) pendant 150 jours à partir de ce week-end…
Quoi ? Il fait mauvais ? Mais, qu’est-ce qu’on va faire ? Il faut tout annuler ?
Pas de panique. (Don’t panic). Débranchez la télé (étape 1). Asseyez-vous. Reprenez votre respiration (inspirez lentement par le nez, expirez doucement. Vérifiez votre pouls. Recommencez 3 fois l’étape si vous ne parvenez pas à recouvrer vos esprits). Bon, maintenant que vous êtes calmes, passez à l’étape 2.
Allumez votre ordinateur (tablette, smartphone, etc.) et cliquez sur Google (ou autres). Tapez « météo » suivi de votre destination (« Les Salles sur Verdon », « Moustiers sainte marie », « Aiguines », « La Palud sur Verdon », etc). Faites défiler la page pour éviter les prévisions catastrophiques du haut de page (sans doute en lien avec TF1), et cherchez une météo locale un peu plus crédible. Là, vous constatez déjà que tout n’est pas si noir : les cartes qui s’affichent soudain sous vos yeux ébahis sont un peu plus nuancées, il ne va pas faire si mauvais, voire même, il se peut qu’il fasse beau (résultat constaté après une enquête réalisée au printemps sur le Verdon : les prévisions sont mauvaises et il fait beau).
On m’aurait menti ? (Etape 3). Non, il ne s’agit pas nécessairement d’un mensonge, mais plusieurs choses sont à noter : tout d’abord la météo des régions montagneuses est très localisée : il pleut parfois à Moustiers mais pas à Aiguines (et inversement), distants de 10kms. Les nuages s’accumulent sur un massif, mais évitent celui d’à côté. Incroyable, non ? Et puis – c’est un avis personnel ici -, il semblerait que les organismes de prévisions météo se prémunissent d’une certaine responsabilité : imaginez qu’un individu déçu porte plainte contre Météo France, parce qu’il y a eu des inondations dans le Var (exemple), des maisons ont été emportées par les crues soudaines, des rivières ont arrachés les arbres, détruit les routes, etc., tandis que personne n’a déclenché une quelconque « alerte rouge » de niveau 1000. Impensable, n’est-ce pas ? Et pourtant….
Donc (c’est l’étape 4), préparez vos valises tranquillement et venez nous voir ce week-end, il y a de fortes chances qu’il fasse beau : c’est le Sud ! Et rassurez-vous, nous gardons aussi un oeil sur les prévisions météo et ne prenons aucun risque avec les éléments.

 

En annexe, quelques prévisions sérieuses : meteociel.fr, ta-meteo.fr… (liste non exhaustive)

Chandra

7 juin 2014